18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 08:56
Je l'avais évoqué lors de mon précédent article "24 hours L2R : la pôle position", je n'ai pas participé à la seconde séance de qualification pour d'obscures raisons. L'homme raisonnable dira qu'il se devait de remplir quelques obligations I.R.L. (In Real Life : dans la vie réelle [en français]) , le SimRacer, lui, prétendra qu'il en a profité pour limer un peu plus de bitume virtuel...


Tranche de vie, plantons le cadre, depuis le début de la semaine, ma petite femme travaillait sur le stand d'un équipementier automobile taiwanais au  Salon "Equip Auto" de Paris. Elle n'a eu de cesse de me persuader de venir lui rendre visite ce week-end. L'homme, bien plus que le SimRacer, est faible et je me suis laissé persuader.

Etant possesseur d'un pass professionnel, économie de 45 € sur l'entrée au passage ce n'est pas rien, j'ai commencé à déambuler dans le dédale des allées : des phares, des pompes en tout genre, des freins, des pneus de bagnoles... enfin, même pour un passionné d'automobile, les pièces détachées ce n'est pas super passionnant. Et puis un salon d'un secteur en pleine crise... c'est tout vide, c'est triste, il n'y a pas beaucoup de monde, même un samedi.

Malgré cela, je vais finir par trouver des choses sympathique (je me suis essayé à la photographie, nous le verrons dans un 3ème volet) et j'ai trouvé deux "simulateurs" perdus que j'ai eu la chance de pouvoir essayer.

Commençons par le premier, l'univers est d'emblée là : cockpit ultra-réaliste puisqu'il s'agit d'une véritable BMW M3 Coupé (bel engin au passage). De l'extérieur, c'est impressionnat, les roues tournent et surtout la caisse bouge en fonction des mouvements (de l'accélérateur, du frein et du volant). Un projecteur à l'arrière envoie l'image sur le pare-brise. J'avais déjà vu cet équipement sur une vidéo il y a quelques semaines mais était-ce vraiment le même montage ?

c'est parti pour... un bon moment de simulation(?)

Que l'on ait un pass VIP ou pas, il faut attendre son tour. Il semble que ce soit la grande attraction de ce salon qui, il faut bien l'admettre, est un peu ennuyeux, même d'après les exposants. J'analyse un peu la situation, l'essai sera très rapide, pas le temps de faire un tour si j'en juge par les "essayeurs" précédents. Point positif, il s'agit du circuit du Nurburgring (version courte) que je connais bien, point un peu plus négatif il semble que le software soit du Simbin (GTR ou GTR2 à priori).

J'ai bien vu les deux jeunes gens passer devant moi, confiants puis rapidement mal à l'aise. L'exposant faisait des signes de désapprobation de la tête devant leur démonstration, ils ont passés la plus grosse partie de leur temps dans le bac à sable. Il fera, au dernier, une remarque désobligeante, c'était en anglais, ils n'ont pas compris, tant mieux pour eux. Pfff, il a raison, je vais leur montrer ce qu'un SimRacer sait faire...

C'est mon tour, je prends place dans l'auto., on est confortablement assis sur un siège ferme (ce n'est pas une surprise connaissant BMW), pas de ceinture, ça ne bouge pas assez. L'exposant me pose la question : "Automatic or manual? ". Pour bien me concentrer sur le ressenti, je demande automatique et j'ai bien fait. Je sais c'est petit bras mais je pense à ce moment qu'il sera temps de passer en manuel lors d'un prochain essai.

Départ des stands, roues braquées à fond et on y va tranquillement. Premier constat, l'accélérateur ne répond pas bien. Ensuite, c'est pire, je me rends compte que je ne parviens pas à rouler droit. La projection est très mal placée, le mouvement focalise les yeux sur le centre du pare-brise (on le voit sur la seconde photo., je suis obligé de tourner la tête). Du coup, il est très difficile de rouler droit, la position est loin d'être naturelle.

Pour vous donner un exemple extrême, c'est comme si était sur la vitre du passager, le volant n'est pas tout à fait dans le sens de la marche. Ce serait même plus facile dans ce cas, car là, le tableau de bord, le pare-brise etc. faussent les sens du conducteur "normal".   

Une position de conduite pour le moins curieuse

Bon, je m'adapte, mais cela commence à faire beaucoup de paramètres. Comme l'accélérateur, le frein n'est pas génial non plus, c'est mou, on ne ressent pas grand chose.

Pour terminer, cette fois c'est le pilote qui est en cause, comme il est difficile d'aller dans le sens de la marche (droit) et que le volant à un rayon de braquage d'une auto normal (ce n'est pas une monoplace), que le ressenti Feed-Back est nul, je me suis un peu emmêlé les pinceaux dans les virages serrés. 

Bref, ma prestation n'a pas été si impressionnante, je n'ai pour moi que le fait de n'avoir jamais été dans le gravier (je n'ai vu que cela des autres testeurs). Je dois dire que j'ai même été plutôt délivré par la fin de cette séance, mes sens étaient un peu perdus et la projection me faisait mal au yeux...

Je pense qu'il faudrait au moins deux à trois run de 15 à 20 minutes pour apprendre à se servir correctement de ce truc mais à quoi bon ? Là c'est surtout le simulateur qui devrait s'adapter un peu plus, j'ai été déçu et n'ai pas eu le désir d'y retourner pour me faire une idée plus précise. Je ne pense pas que ce soit le montage exact de ce que j'ai vu en vidéo, les pilotes semblaient à l'aise ou alors avaient des heures et des heures de roulage dans les jambes.

On m'a demandé, par la suite, ce que j'en avais pensé, ma réponse fut toujours la même : "c'est mauvais !".

Dans un prochain article, l'autre simulateur, moins intéressant mais avec une expérience bien meilleure, stay tuned...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Dim 21/10/2009 00:45


Je ne me souviens plus de l'expression exacte mais quelque chose du genre : "J'arrête le massacre, la conduite c'est pas ton truc à toi"


Kjeldorius 20/10/2009 22:08


Article très intéressant, comme si on y était. Je t'imagine bien dans la file d'attente. Et au fait, qu'est ce qu'il a dit en anglais le type du salon aux gars qui t'ont précédé ? "Il fera, au
dernier, une remarque désobligeante, c'était en anglais, ils n'ont pas compris, tant mieux pour eux. Pfff, il a raison, je vais leur montrer ce qu'un SimRacer sait faire..."


Suivre et contacter The Racing Line

rss twitter youtube contact

Rechercher

Catégories

Partenaires

overblog Paddock TVFFSCA Simuracing   SimRacing League