18 avril 2021 7 18 /04 /avril /2021 09:44

Encore une fois, non seulement je ne suis pas rapide mais en plus il y a des journées où il ne se passe rien. Ou en tout cas pas grand chose... J'appelle cela "les inspections", je constate des trucs et si il y a besoin d'intervenir, j'ajoute à la liste des travaux à réaliser.

 

Comme je n'ai plus à pousser, la confiance aidant, le rituel va maintenant plus loin que l'allée. On se rend à l'atelier où il y a bien plus d'espace et surtout de lumière pour bricoler.

Porsche 924 : Inspections... et confinement !
Porsche 924 : Inspections... et confinement !

Comme vous êtes sages, je vous montre cela en vidéo.

Un petit coup de gonflage si nécessaire.

Porsche 924 : Inspections... et confinement !

Vous constaterez que les disques de frein, noyées jusqu'ici dans une épaisse couche de rouille, reprennent des couleurs.

Porsche 924 : Inspections... et confinement !

Petite digression, je n'en suis pas à une près, je l'ai déjà évoqué, on me pose souvent la question de la couleur des jantes. Certains, j'en fais partie, trouvent ça moche. Bien sûr, ce n'est pas d'origine, ce n'est pas la priorité pour le moment mais elles retrouveront bien le gris clair métallisé, qui, du reste, est toujours présent sur la roue de secours.

Porsche 924 : Inspections... et confinement !

Parce jamais fait depuis que j'ai récupéré la Petite, un coup d'aspirateur. Cela me permet de constater que la moquette est plutôt bien. Sauf qu'il y a de belles traces noires devant comme derrière. 

Porsche 924 : Inspections... et confinement !
Porsche 924 : Inspections... et confinement !

Cambouis, goudron ? Je ne sais pas, on devrait pouvoir rattraper. Ce sera pour une autre fois.

 

Je profite de l'occasion pour voir de plus près les cales sous le siège conducteur évoquées dans un précédent billet.

Porsche 924 : Inspections... et confinement !
Porsche 924 : Inspections... et confinement !

Je le n'avais pas remarqué la première fois, ces "rehausseurs" ne sont présents que sur l'arrière. Ce qui veut dire que l'assise est plus haute mais aussi que l'on penche vers l'avant. Quel étonnante modification ! On finira pas les enlever, j'ai tendance à me cogner la tête au plafond pendant les manœuvres....

 

Je passe à autre chose, inspection du clignotant avant gauche qui s'obstine à ne pas fonctionner. 

 

Le cabochon n'est pas en super état.

Porsche 924 : Inspections... et confinement !

L'ampoule n'est pas très belle mais surtout, c'est tout "rouillu" là-dedans ! Je tenterai une restauration. .

Porsche 924 : Inspections... et confinement !

J'avoue avoir un peu, beaucoup, "brodé" pour ce dernier billet, j'espère que vous ne m'en voudrez pas.

 

La dynamique était pourtant bonne sauf que....  Quelques jours plus tard, nous avons été rattrapés par les évènements, une fois de plus. Confiné, pour moi, rime avec pas d'atelier. 

 

J'avais pourtant approvisionné quelques pièces neuves chez mon Centre Porsche favori.

Porsche 924 : Inspections... et confinement !

Un joli bouchon de vidange ainsi que son joint cuivre. Vu comment cela est serré, il y a de fortes chances pour que l'un et l'autre puissent ne pas resservir après l'intervention.

 

Un balai d'essuie-glace arrière parce que si par inadvertance je le déclenche, je ne donne pas cher de la bulle arrière.

 

Et puis les vérins de coffre parce que... j'en ai simplement marre de le faire tenir avec un vieux bout de bois.

 

Voilà, ceci termine cette nouvelle série de mes bricolages dominicaux.

 

La suite ? Plus tard, bien plus tard...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Suivre et contacter The Racing Line

rss twitter youtube contact

Rechercher

Catégories

Partenaires

overblog Paddock TVFFSCA Simuracing   SimRacing League