8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 00:01
iRacing - Compte-rendu des 24h de Spa 2014

Le Week-end du 1er novembre, la communauté iRacing a eu l'idée d'organiser une course de 24h virtuelle sur le fabuleux circuit de Spa.


Pour cette occasion, nous sommes allés recueillir les témoignages de l'équipe "JCI Simracing To Be Faster" pour avoir un compte-rendu "interne" et essayer de comprendre ce qu'ils ont ressenti lors de cette course.

Ces derniers ont eu la chance de finir au pied du podium, à la 4ème position.

 

Voici leurs retours :

 

Jean Christophe Godard: ( Team manager)

Nous étions tous impatients de pouvoir vivre cette belle aventure. La première grosse endurance sur Iracing avec le swap!

 

Tous les pilotes de la Team se sont énormément investis pour préparer ces 24 heures. Ils se sont beaucoup entraînés pour préparer les réglages de la Ford GT.

 

L'équipe a fait le 6 ème temps en pré-qualifications. Nous avons donc pu faire la séance de super pôle où Nicolas Pommarede a obtenu une superbe 3 ème place!


Sylvain Pommarède a prit le départ, et quel départ... en tête des 24h les 3 premières heures en imposant un très gros rythme régulier.


Relais avec Thibault Vernice qui contenu à rouler très fort. Au bout de son relais nous sommes 2 ème à 3 secondes derrière l'énorme Team Glacier TV.


Relais avec Alain Tessier qui a la malchance de subir le bug des stands ( la voiture tombe du ciel avec 50 secondes de réparations!) Nous nous retrouvons 5 ème! Nous étions avec plusieurs membres de la JCL SimRacing Team sur notre TeamSpeak, et là nous éprouvons tous un sentiment d'injustice. L'énorme travail de nos deux premiers pilotes tombe d'un seul coup à l'eau !


Ont suivi les relais de Nicolas Pommarède et Mathieu Ceccaldi. Ils ont continué à enchaîner les tours propres et rapides, sans casse.


Les relais s'enchaînent, une ou deux erreurs de stratégie nous font perdre quelques secondes précieuses et l'accès au podium !


Au final, une belle 4 ème place un peu amère quand même. Mais ce qu'il faut en retenir, c'est une belle expérience d'équipe !


Je tiens à remercier tous nos pilotes pour leur investissement, leur sérieux et le niveau de pilotage qu'ils ont imposé tout au long de ces 24H. Je remercie aussi tous les membres de la JCL qui ont soutenu notre équipe tout au long de cette course.

iRacing - Compte-rendu des 24h de Spa 2014

Sylvain Pommarède:

C'était vraiment une bonne expérience. Il n'y a pas eu trop de problèmes ( de connexions, bugs...) dans l'ensemble et les 24H ont pu se dérouler jusqu'à la fin !


Il y avait beaucoup de niveau et les pilotes étaient très respectueux, quelques accrochages évidemment mais c'était vraiment plus clean que ce à quoi je m'attendais. La fatigue était présente, évidemment moins qu'en IRL mais les relais de 2H30 n'étaient pas évidents à tenir.


Le trafic était compliqué à gérer notamment avec les RUF qui possédaient presque la même accélération que la FordGT (Voiture sur laquelle nous roulions).


En bref, c'est vraiment quelque chose à faire, surtout lorsque le résultat est au rendez-vous ! Il n'y a pas de problème de budget et la mentalité est vraiment bonne, j'ai hâte d'en refaire une

iRacing - Compte-rendu des 24h de Spa 2014

Nicolas Pommarède:

Hello... Voici mon compte rendu ! La course telle que je l'ai vécue.

Une aventure assez spéciale pour ma part. J'ai retrouvé l'ambiance "endurance" que l'on peut avoir en course réelle à savoir : fatigue, incertitude, attente, etc... Le sentiment d'être tous (pilotes, spectateurs, commentateurs...) embarqués dans la même galère !


Il y avait une saveur particulière pour cette course car elle constituait la toute première 24h de l'histoire de iracing. C'était également la 1ère épreuve importante avec swap de pilotes. Personne ne voulait passer à côté.


C'est une compétition qui se "prépare" à l'avance. Ça demande de l'organisation et beaucoup d'entrainement et de préparation. À ce titre, jouer la qualif sur un tour est quelque chose d'affreusement stressant. Même si l'on sait que la position de départ n'est pas très importante sur 24h, je n'avais pas envie de me louper. Par rapport aux temps réalisés en practice, mon chrono n'était pas terrible du tout mais avec le offtrack d'un concurrent direct, j'accrochais quand même le podium, mission accomplie ^^ La peur de voir son temps annulé m'a coûté sans doute 1/2 seconde. Avec plus d'expérience dans ce genre d'exercice, je pense que la pôle était jouable car Riku Alatalo n'était pas à l'aise non plus et le premier a prit énormément de risques.


Quant au départ, il est sans doute plus stressant à vivre en tant que spectateur qu'en tant que pilote. J'ai suivi Sylvain sur le stream et les temps d'attentes pour que la réalisation revienne sur les C2 me paraissaient interminables. Au final, Il s'est très bien débrouillé et j'ai rapidement compris qu'on était dans le coup. En réalité, on avait préparé deux setups différents que mon frère devait choisir lors des 30 minutes de practice précédant le départ. Sachant qu'il s'agissait d'une configuration realistic weather, il était impossible de prévoir un set stable et performant quelle que soit les conditions météo. À 17h, heure de lancement de la session, la température en Belgique a probablement baissée et notre set le moins survireur s'est retrouvé être le meilleur. Sylvain a rapidement fait son choix et ses chronos tombaient. Surtout, des concurrents directs pour le podium semblaient en difficulté : c'était le cas de la Glacier, qui finira bien plus tard par remporter l'épreuve.

 

Notre stratégie aurait sans doute fonctionné (nous avons eu jusque + de 20s d'avance sur le 2ème) si deux événements majeurs ne nous avaient pas pénalisés. D'une part le crash du serveur et d'autre part le bug de la voiture volante. Deux "faits de course" survenus en soirée et qui nous feront perdre pas loin d'un tour sur la concurrence. Deux "faits de course" dont je prendrai connaissance à 03h00 du matin dimanche lors de mon premier passage de relais ! Moi qui n'arrivais pas à dormir et m'imaginais prendre le volant à la lutte pour la tête, je me retrouvais engluer en 4ème position. Deux tours d'avance sur le 5ème, deux tours de retard sur le 3ème, je partais pour + de 2h de roulage en solitaire... (j'en ferai finalement 03h40). Un peu comme un skipper de la Route du Rhum, dont le départ allait être donné bientôt à quelques centaines de mètres de mon appartement !

 

Sylvain me confirmera plus tard que le set ne correspondait plus aux conditions de la nouvelle session hosted, suite au crash serveur. On souffrait de sous-virage important, et sans doute d'une usure excessive des pneumatiques. Les fins de relais étaient délicats et les secondes continuaient de se creuser. Ce qui apparaissait comme une stratégie gagnante se retournait finalement contre nous. Nous étions condamnés à une course d'attente, tout en restant concentrés sur nos relais respectifs. Dans les autres catégories, les abandons se succédaient. On avait bon espoir qu'un top team de chez nous se craque... À deux ou trois reprises, la Glacier est sortie de piste. La IneX a percutée au moins deux fois un autre véhicule. À 1 heure de la fin, Dave Gelink (il me semble) écope d'une pénalité. Une manière d'y croire encore un peu... Même si nous savions raisonnablement que les chances de podium diminuaient d'heure en heure.

 

À l'issue d'un dernier run inconstant (la fatigue n'est sans doute pas étrangère...) et d'une dernière frayeur concernant l'essence embarquée (on m’annonce à tord le dernier tour à la radio :p), je franchis la ligne et en finis avec cette course éreintante... Cette fois c'est fait, on l'a finit, sans être ridicule, la JCL rentre dans l'histoire du simracing, aux côté des autres écuries participantes...

 

Un mélange de fierté et de déception, et surtout l'envie d'aller se coucher directement !

 

Pour la première fois depuis des lustres, je zappe la F1, direct au lit. Le GP des USA attendra !

 

Quand on y pense... COTA, ça serait un bon terrain de chasse pour une nouvelle 24h...

 

On y retourne ?

iRacing - Compte-rendu des 24h de Spa 2014

Alain Tessier:

Pour une première sur iracing, cette épreuve des 24h de spa restera un excellent souvenir et une belle réussite tant sur le plan de l'organisation que sur le plan du résultat de l'équipe JCL.

 

Engagés en C2 en ford GT, le mot d'ordre était de voir l'arrivée, évidence de la course automobile mais loin d'être une mince affaire connaissant le durée de l'épreuve.
A quelques minutes du départ, les 5 pilotes que nous étions sentaient la pression montée, tout particulièrement notre chef de file, Sylvain, installé dans son cockpit et s'apprêtant à prendre le départ.

 

GREEN GREEN GREEN, les chevaux sont lachés sur le magnifique tracé des Ardennes belges. Un superbe relais de notre premier pilote nous propulse en tête de la catégorie après 2 heures de course, la tension est palpable lorsque notre second couteau, Thibaut prend le volant, "vas y gamin" entend-on dans les gradins.

 

Quelques instants après sa prise de relais, CRASH... du serveur je vous rassure. L'organisation très efficace fait un restart, notre pilote poursuit son relais. Il maintient l'équipe en deuxième position alors que je me prépare à rentrer en action. Ca y est, c'est mon tour, je saute dans le baquet et là... bug dans les stands, notre ford gt s'envole puis aussitôt s'écrase lamentablement sur le bitume chaud. Résultat, 50 secondes de réparation. Après cet incident, je regagne la piste en 4ème position, mais nous avons perdu le contact avec le trio de tête. S'en suit de longues heures à essayer de réduire l'écart, mais en vain, le rythme à l'avant de la course est trop élevé et de notre côté, chacun y va de sa petite erreur. A l'abord du dernier tiers de la course, nous comprenons que seule une erreur d'un de nos concurrents nous permettrait de gagner une place, nous restons concentrés. Nos adversaires ne montreront aucune faille et, heureux, nous franchiront la ligne d'arrivée à une superbe 4ème place.

 

Seule équipe constituée uniquement de pilotes français, nous sommes fiers de cette performance.

 

L'heure des remerciements est arrivée, évidemment Wil Vincent et l'organisation pour cette magnifique épreuve, également tous les membres de la JCL qui nous ont soutenu tout au long de ces 24h, le boss de la JCL simracing pour son investissement au sein du team, mais aussi et surtout, mes équipiers( Sylvain, Nicolas, Mathieu et Thibaut) sur cette course qui ont su briller individuellement pour la performance collective.
En bref, une très grande expérience.

iRacing - Compte-rendu des 24h de Spa 2014

The Racing Line remercie énormément toute l'équipe "JCl SimRacing To Be Faster " d'avoir pris le temps de nous faire un compte-rendu de cet événement et espère renouveler la chose avec les "Master of Endurance", dont la première manche débute demain, samedi 8 novembre, avec les 12h de Road America !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DeepVertigo 08/11/2014 06:53

Bravo à vous pour cette belle course, j'ai pu en suivre quelques moments via le live et j'ai vraiment été impressionné par la qualité et le niveau de compétition.

Suivre et contacter The Racing Line

rss facebook twitter youtube contact

Rechercher

Catégories

Partenaires

Sim Racing Evolution overblog Paddock TVFFSCA Simuracing ProjectFrance Ligue F1CS SimRacing League