3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 12:19

Et ce sera Namco Bandaï qui sera en charge de distribuer Project CARS. L'annonce a eu lieu durant le premier jour de la "Japan Expo".

 

Namco Bandaï devra donc s'occuper de la distribution du jeu sur console et PC, partout dans le monde.

 

Pour rappel, les personnes ayant participé financièrement au développement du jeu toucheront chacun une partie des bénéfices que fera Slighty Mad Studio, et ce pendant deux ans.

 

On parle bien de distributeur, et non de développeur. Namco Bandaï n'a absolument pas la main sur le développement du jeu, ni sur la politique choisie par Slighty Mad Studio concernant les DLC.

Project Cars trouve un distributeur !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

http://jeux2guerres.fr/ 16/07/2014 09:55

Enfin une bonne nouvelle ... x)

Iroun 03/07/2014 13:50

Mouais ! Je sais pas si c'est si bonne nouvelle que ça.
Quel est l'intéret pour SMS d'avoir un distributeur ? Kunos, ISI et d'autres s'en passe bien.
Et puis j'ai un gros doute sur le dernier paragraphe de l'article. Un éditeur (donc un investisseur) qui n'a pas son mot à dire sur la direction d'un jeux et ne donne pas ses directives aux développeurs ... ça serait une première.

Iroun 04/07/2014 15:09

Merci Elurztac pour ce (gros) complément d'information ;)

Elurztac 03/07/2014 18:13

Et pour être plus précis, Namco Bandaï sera distributeur, pas éditeur. Mea Culpa pour ce détail.

Elurztac 03/07/2014 18:11

Quel est l'intérêt d'avoir un éditeur (parce qu'on parle d'éditeur, ça gère la distribution et la publicité, pas que la distribution) ? C'est simple : La localisation du jeu en magasin.

Il s'agit d'un jeu à gros budget qui ne peut pas se passer d'une certaine présence en magasin. Slighty Mad ne peut pas gérer ce point tout seul, et a donc besoin d'un éditeur.
C'est très simple : sans éditeur, pas de présence en magasin. Point. pCars ne peut pas se passer de publicité ou d'une présence physique quelques part. À la différence de ISI et Kunos qui sont que sur une seule plateforme, l'un est un jeu de niche et à malheureusement peu de succès, l'autre est relativement bien visible sur Steam et ça lui suffit.

Namco Bandaï a déjà proposé d'éditer des projets plus ou moins grands, même du côté des jeux indépendant (j'ai déjà eu un article de blog d'un développeur indépendant qui avait accepter l'offre de Namco Bandaï).

Un éditeur qui ne donne pas de directive aux développeurs, c'est fréquent dorénavant. On parle bien d'un éditeur d'un studio ne lui appartenant pas. Ce n'est pas Namco qui a commencé pCars à Slighty Mad, c'est Slighty Mad qui est allé voir Namco pour leur demander d'éditer leurs jeux une fois qu'il sera fini.

À l'époque, c'était EA qui avait demandé à Slighty de faire leurs jeux, et donc, ils payaient tout de A à Z, et avaient la main sur tout. Namco ne met pas d'argent dans le développement, ils en mettent dans la distribution du jeu, et vont récupérer une partie des sous, sans pour autant avoir la main sur les développeurs. Slighty peut rompre le contrat du jour au lendemain, on l'a bien vu à l'époque ou EA éditait les jeux de Valve, EA n'avait aucun pouvoir sur les décisions de Valve (Steam par exemple...)

ozy 03/07/2014 13:58

assez d'accord avec ton raisonnement ...en sachant que le jeux commmence certe a avoir un interet dans le gaming...mais reste dubitatif quand son portage sur console...
Bref pour finir...l'histoire des benéfices redistribuées c'est une bonne chose par contre je saisie pas la politique des 2 ans? lol....

A suivre

Suivre et contacter The Racing Line

rss facebook twitter youtube contact

Rechercher

Catégories

Partenaires

Sim Racing Evolution overblog Paddock TVFFSCA Simuracing ProjectFrance Ligue F1CS SimRacing League